Choisir son logiciel de streaming : OBS vs Streamlabs

Choisir son logiciel de streaming : OBS vs Streamlabs

Choisir son logiciel de streaming : OBS vs Streamlabs

Si vous souhaitez faire des streams, vous allez devoir vous munir d’un logiciel adéquat avant de vous atteler à la tâche. Parmi les logiciels du moment, deux choix principaux s’offrent à vous : OBS Studio et Streamlabs OBS. Alors, par lequel commencer, sur quels points se démarquent-ils l’un par rapport à l'autre ?

Logo de XSplit

XSplit, fantôme du passé

Oui, j’ai omis le pionnier XSplit dans mon introduction. S’il a été plébiscité lors de l’émergence du streaming, il est aujourd’hui tombé dans l’oubli. Les raisons sont multiples : XSplit est payant, contrairement à ses concurrents OBS et SLOBS. De plus, ces derniers ont largement rattrapé leur retard en proposant des fonctionnalités aussi abouties que celles de XSplit. Finalement XSplit est au streaming ce que Nokia est à la téléphonie mobile. Veuillez pardonner la référence de boomer.

 

OBS vs Streamlabs : combat de titans

Avant de démarrer les hostilités, j’aimerais vous faire part de ma vision de ces deux logiciels, qui va emprunter pas mal de vocabulaire au monde de la programmation. Pour moi, chacun de ces deux logiciels ressemble à ce qu’on appelle un environnement de développement. Ceci est un logiciel qui vous permet de coder dans un langage de programmation donné. Sachant que pour n’importe quel langage, vous pouvez très bien écrire votre code sur le bloc-note intégré à Windows, puis l’exécuter ensuite à l’aide d’un programme dédié. Les environnements vous permettent en fait de tout centraliser en vous apportant des fonctionnalités supplémentaires. Celles-ci rendent l'environnement plus intuitif et facile à prendre en main. Elles peuvent par exemple vous alerter sur la présence d’erreurs, les corriger, voire passer outre afin de quand même faire tourner votre code.

Cependant, cela a un prix. Si votre logiciel doit faire tourner des scripts de vérification et de correction en plus de votre code, cela va forcément demander plus de ressources. Cela se ressent peu sur des codes légers, mais cette perte de performance peut se chiffrer en heures perdues sur des codes plus conséquents.

En gros, c’est comme faire du vélo avec des roulettes, c’est plus facile et sécurisant, mais plus lourd, donc moins performant.

OBS Studio, c’est un vélo de course : très rapide, mais ne vous avisez pas de monter dessus sans équilibre ou vous allez goûter le bitume. Streamlabs c’est un vélo à roulette avec selle confort : très confortable et facile à prendre en main, mais n’espérez pas battre des records de vitesse avec.

Logo d'OBS Studio

OBS Studio

OBS Studio (OBS) est le pionnier des deux logiciels dont je vous parle. Il était là avant et est donc de facto plus abouti. Alors oui… mais non. Revenons donc sur les points qui pourraient vous faire pencher pour OBS :

  • Priorité sur les mises à jour. Streamlabs étant basé sur OBS, les mises à jour arrivent forcément plus tard, en raison du temps nécessaire pour adapter ces dernières à Streamlabs.
  • Design minimaliste et personnalisable. L’aspect de la fenêtre OBS reste relativement simple et ne propose pas beaucoup de fantaisie, mais est personnalisable à souhait. Cela permet de se créer son propre environnement de streaming, en s’assurant que les différentes options nous tombent sous la main le moment opportun.
  • Grande bibliothèque de plug-ins. Je ne parle pas d’expérience ici, mes besoins restant relativement limités. OBS se contente de vous proposer un logiciel permettant de créer un flux vidéo et audio, à vous ensuite de chercher les extensions qui vous intéressent afin de créer votre environnement de streaming complet. Cela permet notamment une plus grande personnalisation de l’ensemble.
  • Meilleure réactivité. Reprenons mon exemple du vélo, OBS est esthétiquement pauvre et va vous harceler de messages d’erreurs dès que quelque chose ne lui plaît pas. Par contre, il réagira plus rapidement lors de l’ouverture, d’un paramétrage de source, de l’ouverture d’une fenêtre, etc.

Nouveau logo de Streamlabs OBS

Stremlabs OBS

Streamlabs OBS (Streamlabs) a gentiment attendu que son rival se prenne tous les râteaux dans la poire afin de faire le même logiciel, mais en mieux. Passons en revue les points qui vous feront chavirer pour Streamlabs :

  • Intuitivité poussée. Streamlabs est plus simple à prendre en main qu’OBS, on vous propose des réglages tout faits qui marchent, un agencement des différents onglets propice à trouver ce que l’on veut là où on l’attend. Et le Ctrl + Z fonctionne ! Oui, car il n’y a pas de retour en arrière possible sur OBS. Aïe. Enfin « il n’y avait pas ». Le retour en arrière faisant son arrivée remarquée ce 3 juin 2021 dans la version 27.0 d’OBS.
  • Pas de problèmes, que des solutions. Cela peut paraître bête, mais à l'inverse d’OBS, vous pourrez donner le même nom à plusieurs scènes ou sources, Streamlabs ne vous en voudra pas le moins du monde. Tant que vous vous y retrouvez, tout lui va.
  • Esthétique agréable. Streamlabs est beaucoup plus agréable à l’œil que ne peut l’être OBS. Cela peut aider à mieux s’y retrouver au début, car s’il est plus beau, il est aussi plus coloré, et donc plus nuancé.

Quant aux performances des deux logiciels, les sources varient beaucoup. Il est donc difficile de se faire un avis tranché sur la question et la situation changera de toute manière d’une machine à l’autre. Dans le doute, mieux vaut essayer l’un et l’autre pour se faire une idée. Les deux logiciels sont censés être équipés d’outils d’import de scènes, histoire de ne pas être obligé de refaire chaque scène pour la tester. Si vous voulez tout de même avoir une idée, je vous invite à consulter la vidéo citée en source aux environs de 6m28.


 

En conclusion, si vous voulez un compagnon clé en main qui vous permet de centraliser vos opérations relatives à votre chaîne de streaming, préférez Streamlabs OBS. Si vous souhaitez aller un peu plus loin et pouvoir tout modifier dans le moindre détail, préférez OBS Studio. Cela dit, il existe aussi des solutions alternatives : Twitch Studio, Gamecaster, Restream, GeForce Shadowplay ou encore Lightstream qui vous permet de diffuser depuis un navigateur.

 


Sources :

https://gamertop.fr/obs-ou-streamlabs-lequel-choisir/

https://twitch-overlay.fr/streamlabs-vs-obs-lequel-choisir/

https://www.youtube.com/watch?v=d4QP_Uf1JTA

Si notre article vous a plu

Soutenez nous sur Tipee

LuckyiD
LuckyiD

Force Wielder. Animus Enthusiast. Movie Fan. Science Lover.