Les boucles temporelles : recommencer pour mieux finir

Les boucles temporelles : recommencer pour mieux finir

Les boucles temporelles : recommencer pour mieux finir

Nous ne maîtrisons pas le temps. Nous avons appris à apprivoiser notre environnement en trois dimensions, à le façonner, mais nous ne pouvons que contempler le temps qui passe et qui nous échappe. Mais que se passerait-il si nous pouvions influer sur le temps ? Imaginez pouvoir revivre un moment, une période, voire une journée entière…

Il est très difficile pour nous humains de correctement se représenter l’écoulement du temps. Nous avons encore plus de mal à imaginer, conjecturer et appréhender les mécanismes temporels si l’écoulement venait à pouvoir être modifié. Nous ne savons pas comment devrait se comporter le monde qui nous entoure si nous pouvions retourner dans le temps ou si nous pouvions revivre un moment dans le temps et ainsi faire une boucle temporelle. La représentation que l’on se fait d’une boucle temporelle est celle d’un moment figé dans le temps qui recommence indéfiniment, jusqu’à ce que l’on puisse - ou pas - y mettre fin.

Mais cette représentation est-elle valide ? Seriez-vous prêt à sacrifier une vie pour revivre le même moment toute votre vie ? Ces questions nourriront une réflexion à point nommé, mais d’abord, parlons jeu vidéo.

 

Les boucles temporelles comme élément de gameplay

Le principe de la boucle temporelle offre un temps restreint dans lequel le joueur se doit d’avancer le plus possible, mais sans devoir se précipiter. Par exemple, dans Minit, vous pourrez avancer dans votre aventure par session de 60 secondes, ainsi vous devrez réaliser vos quêtes dans le temps imparti. Cependant, ce temps est largement suffisant pour arriver au bout des quêtes, pas la peine de sauter les dialogues et de ne pas profiter du jeu. De plus, cette mécanique ajoute de l’importance à chacune de vos vies. Pas question de flâner lorsque vous avez démarré une mission ! Par contre, rien ne vous empêche de gaspiller 5 « vies » à découvrir la carte autour de vous. En fait, vous avez tout votre temps pour identifier les objectifs à compléter, mais lorsque vous essayez d’en atteindre un, il faut s’y impliquer totalement ! Afin de rendre le jeu finissable, tout objet de quête que vous récupérerez restera dans votre inventaire, même après votre mort, vous permettant d’avancer dans le jeu.

Sablier sur fond coloré

 

Un autre jeu utilise ce même principe, mais avec des enjeux différents. Outer Wilds vous permettra d’explorer un système stellaire à bord de votre vaisseau, en recherche d'informations sur une ancienne race extraterrestre afin d’en connaître plus sur leurs technologies. Là encore, vous devrez avancer séquentiellement, le jeu vous ramenant à votre point de départ toutes les 22 minutes. Cela permet de séquencer vos recherches et de prendre le temps d’explorer un monde à la fois. Pas de quêtes ni d’inventaire qui se remplit petit à petit, seulement votre équipement d’astronaute et votre soif de découverte. L’histoire est un puzzle géant que vous devrez résoudre en avançant énigme par énigme. Ainsi, vous devenez le facteur commun entre les différentes boucles temporelles. Ce sont vos découvertes qui vous guident dans le jeu et plus le jeu lui-même, vous êtes devenu un élément à part entière du gameplay.

 

Dans une teneur un peu différente de celle d’Outer Wilds, le studio Annapurna Interactive a proposé un premier aperçu de son jeu « 12 Minutes ». 

https://www.youtube.com/watch?v=qQ2vsnapBhU

Vous y contrôlez un homme dont la vie de couple va être chamboulée pour des raisons obscures. Il vous faudra donc vivre et revivre une boucle temporelle afin d’en apprendre plus sur ce qu’il se passe. Plus vous jouerez la boucle temporelle et plus votre expérience de jeu s’enrichira, jusqu’à vous permettre de vivre l’histoire dans sa totalité, couvrant une durée de 12 minutes justement.

 

Deux personnes allongées sur le sol dans leur appartement
Extrait de la bande annonce du jeu 12 Minutes

 

Les boucles temporelles dans l’univers cinématographique

Le principe des boucles temporelles s’appellent aussi Groundhog Day Effect, en raison d’un film du nom de… Groundhog Day. Un présentateur météo est envoyé sur un reportage un 2 février, à l’occasion du Jour de la Marmotte (Groundhog Day en anglais) et se retrouve bloqué dans une boucle temporelle. Celui-ci a beau essayer de s’en sortir, de mettre fin à ses jours, de quitter ses responsabilités, la conséquence est toujours la même : sa journée débute à nouveau. Cette situation pousse notre personnage à se remettre en question et à reconsidérer ses choix de vie jusqu’à pouvoir se sortir de son piège temporel.

https://www.youtube.com/watch?v=78DQZy4l-5A

 

Un autre film, plus récent, qui fait des boucles temporelles la base de son récit est Edge Of Tomorrow, adaptation cinématographique du light novel japonais “All you need is kill”. La Terre a été envahie par une race d’extraterrestre - les Mimics - qui semblent avoir le don de prévoir l’avenir. Après une bataille durement remportée à Verdun leur permettant de se regrouper, les troupes humaines se retranchent sur les côtes anglaises afin de préparer une contre offensive censée mettre fin à la guerre. Bill Cage est officier de propagande américain et se retrouve malgré lui sur le front de la contre attaque. Sans expérience de combat sur le terrain, il se retrouve largué sur les plages normandes aux commandes d’un exosquelette dernier cri. Un seul problème… l’attaque surprise a été anticipée par les forces extraterrestres et le débarquement tourne au désastre. Son manque d’entraînement aura raison du soldat Cage, qui emporte dans sa tombe un Mimic...

… Jusqu’à se réveiller le matin même de l’attaque, de retour au camp de base. Il devra donc comprendre ce qui lui arrive avant d’utiliser son pouvoir dans le but de changer la face de la guerre pour l’humanité.

https://www.youtube.com/watch?v=7KhLeb2aEig

 

Impression de déjà-vu

Revivre un moment de votre vie, cela paraît irréel et impossible ! Et pourtant….

Vous êtes sur votre terrasse, en train de siroter une boisson bien fraîche pendant cette lourde canicule, et puis… Bon sang, cette vague impression d’avoir déjà fait ça… C’était hier ? Il y a une semaine ? L’été dernier peut-être ?

Deux personnes discutent, l'un à le sentiment d'avoir déjà vécu ce moment
Exemple de l'effet « Déjà-vu »

Eh bien non, bien que vous ayez l’impression d'avoir déjà vécu ça, ce souvenir n’existe pas, ou du moins, pas tel que vous l’entendez. Ce phénomène, le « déjà-vu », est une réaction de votre cerveau à une dissonance qu’il ne comprend pas et qu’il interprète comme il le peut.

Lorsque vous vivez votre instant fraîcheur, chacun de vos yeux enregistre ce que vous voyez et envoie ces informations au cerveau au moyen de deux chemins différents. Cependant, ces deux informations sont censées arriver en même temps. Or il peut arriver qu’une légère désynchronisation survienne, créant une dissonance pour le cerveau. En effet celui-ci distingue deux images distinctes dans le temps, alors que les autres sens prouvent qu’elles ne doivent pas l’être. Afin de résoudre ce problème, votre cerveau catalogue une des deux images comme étant un souvenir lointain… 

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à visionner le passage de la vidéo ci-dessous ainsi que les sources mises à disposition.
https://youtu.be/7GiQuG2S26Q?t=1114

 

Ouverture (l’humain et la compréhension du temps)

Le point commun entre les différentes oeuvres exposées et leur manière de gérer les boucles temporelle, c’est qu’il y a ait un facteur constant d’un boucle à l’autre : un personnage qui se souvient de son vécu, des objets qui restent disponibles bien que la boucle recommence ou encore le joueur lui-même qui apprend des boucles passées.

Mais alors que ce passerait-il, s’il n’y avait aucun facteur constant ? Serions-nous conscient d’être dans une boucle temporelle ? Une boucle temporelle a-t-elle seulement une réalité physique ?

Toute cette gymnastique intellectuelle est d’autant plus dure à réaliser que nous sommes naturellement influencés par notre vécu et notre perception du temps. Nous percevons l’espace et le temps d’une certaine manière depuis notre naissance et il est difficile de s’en défaire. C’est d’ailleurs pour ça que certaines personnes souffrant de cécité ont la capacité à se représenter l’espace - notamment à plus de 3 dimensions - d’un manière différente d”un personne voyante.

Mais est-ce vraiment synonyme de frein à une nouvelle représentation du monde qui nous entoure ? J’ai hâte de lire vos réactions après cette dernière bande annonce.

https://www.youtube.com/watch?v=rcOKL69bKpQ

 

 


 Sources 

 

Gameplay de Minit, par MisterMV : https://www.youtube.com/watch?v=e_3FrWzT38g [Septembre 2019]

Review de Outer Wilds, par IGN : https://www.youtube.com/watch?v=Ao8LGgYlgcI [Septembre 2019]

Page Wikipédia sur le « Déjà-vu » : https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9j%C3%A0-vu [Septembre 2019]

Si notre article vous a plu

Soutenez nous sur Tipee