Les genres du jeu vidéo : Les jeux de survie

Les genres du jeu vidéo : Les jeux de survie

Les genres du jeu vidéo : Les jeux de survie

Lors de ce deuxième épisode de notre série consacrée aux genres du jeu vidéo, nous allons plonger dans l’origine des jeux de Survie. Ce genre impose aux joueurs de survivre dans un monde sauvage impitoyable et parfois apocalyptique. Lâchés dans le jeu avec un équipement minimal voire inexistant, les joueurs ont pour but de vivre le plus longtemps possible face à toutes les menaces. Pour cela, ils peuvent ramasser des ressources à l’aide d’outils et fabriquer des équipements plus efficaces contre les hostilités.

La création du jeu de survie

Dans le premier jeu du genre, Unreal World (1992), le personnage doit survivre face aux saisons difficiles de la Finlande. Il fut inspiré du genre rogue-like mais ce qui le différencie  est que la seule façon de terminer le jeu est de mourir alors que les rogues likes possèdent un objectif (boss, missions…). Le monde est généré procéduralement à chaque partie et le joueur doit s’adapter aux rencontres.

Wurm Online (2003) est un jeu de rôle en ligne massivement multijoueur se déroulant à l’époque médiévale. Les joueurs peuvent alors terraformer les régions à proximité et créer des bâtiments, afin de développer leur propre royaume. Le développement initial fut conduit par Rolf Jansson et Markus “Notch” Persson.

En 2007, Notch quitte le projet et développe le jeu Minecraft, titre considéré comme étant le jeu ayant popularisé le genre du jeu de survie. Dans la première version de ce jeu cubique, les joueurs doivent survivre aux cycles jour/nuit en collectant des ressources et en utilisant une table d’artisanat pour fabriquer leurs outils. Cette dernière ne possédant pas de plans pour fabriquer les objets, les joueurs ont du tester les combinaisons par eux-mêmes. Cette particularité fut très bien reçue car elle permettait la liberté créative des joueurs. De plus, une communauté active fut très rapidement créée pour le partage des plans de fabrication, aidant à la réussite du titre.

Si les rogues likes présentent des morts permanentes où les joueurs doivent tout recommencer du début, la plupart des jeux de survie proposent de retrouver son équipement si l’on retourne sur son lieu de mort, à condition qu’un autre joueur ne le récupère pas avant. C’est le cas de la plupart des jeux récents de survie comme H1Z1, Rust, ou Don’t Starve.

Le survival horror

La mort non-permanente est aussi implémentée dans DayZ, mod d’Arma II, où les joueurs doivent survivre dans un monde apocalyptique peuplé de zombies. Ces derniers, inspirés de films et de livres, créèrent une nouvelle catégorie dans le genre : le survival horror.
Le terme fut utilisé pour la première fois lors de la sortie de Resident Evil en 1996. Cette série, monument du survival horror, se déroule dans la ville de Raccoon City où la firme principale, Umbrella Corporation, créa des zombies lors d’expériences visant à produire des créatures biologiques plus résistantes aux balles et plus endurantes.

Une seconde saga mythique du genre est Silent Hill. Dans ce type de jeu, les joueurs doivent rechercher des indices pour résoudre des énigmes alors que des monstres les attaquent. Le genre compte de nombreuses réussites la série des Penumbra,  Alone in The Dark (1992) ou encore The Last of Us (2013).

Dans un autre style, la série Doom est un parfait mélange entre le FPS (Jeu de tir à la première personne) et le survival horror. Mais même si la saga est incluse dans le genre horreur avec ses monstres et son gore surabondant, ce n’est pas elle qui vous donnera le plus de frissons. Dans la même catégorie, nous pouvons citer Dead Space, Left 4 Dead ou encore F.E.A.R mais ces titres ne laisseront pas votre peur insatisfaite.

Si, dernièrement, les jeux de survie tendent à perdre en popularité à cause de leur répétitivité, une catégorie de jeu est en pleine expansion : le Battle Royale.

L’arrivée du mode Battle Royale

Le genre Battle Royale est inspiré du film homonyme (2000), où, chaque année, une classe de terminale est envoyée sur une île déserte pour lutter contre la désobéissance. Les adolescents doivent s’entretuer jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’un, qui pourra alors rentrer chez lui. Si les jeunes décident de ne pas participer au jeu, leur collier explose. Ils sont donc forcés de se battre jusqu’à la mort.

Bomberman (1983) est souvent considéré comme étant le premier jeu du genre. En effet, les joueurs sont placés dans une arène où ils peuvent ramasser des améliorations. Le vainqueur est le joueur qui a réussi à éliminer tous ses adversaires avec ses bombes, ou qui survit le plus longtemps lors de la mort subite.

Le genre ne s’est pas développé jusqu’à la sortie du film Hunger Games (2012) qui incita un mod Minecraft du même nom. Comme dans le film les joueurs doivent alors récupérer de l’équipement dans des coffres afin d’éliminer leurs adversaires.

En 2015, le studio Bohemia Interactive sort Arma III, un Battle Royale inspiré de DayZ, mod de Arma II. La même année, H1Z1 sort en accès anticipé sur le marché Steam. Mais ce n’est qu’en 2017 que le genre explose avec la sortie de PlayerUnknown's Battleground. On estime que le jeu fut vendu à plus de 75 millions de copies en deux ans. L’année suivante sort Fortnite Battle Royale, qui sera un énorme succès. Ce dernier accumule plus de 40 millions de joueurs mensuellement. Plus récemment, c’est Apex Legends qui surprit positivement le public malgré sa publication inattendue et subite. Il accumula plus 50 millions de joueurs le premier mois de sa sortie.


Aujourd’hui, même si quelques pépites comme Subnautica, Ark, ou The Long Dark arrivent à sortir du lot, le jeu de survie classique semble avoir perdu de sa notoriété face aux Battle Royale. Les uns après les autres, ils gagnent l’appréciation des joueurs avec des innovations, comme la construction ou le bac à Sable sur Fornite. D’après vous, l’engouement pour ce mode de jeu est-il passager ou va-t-il rester encore pour quelques années ?

 

 

Si notre article vous a plu

Soutenez nous sur Tipee

Kiremya
Kiremya

Amateur de Rogue-like et de TCG. Fan d'horreur. Les ratons laveurs domineront l'Internet.