Les jeux vidéo et la charité

Les jeux vidéo et la charité

Les jeux vidéo et la charité

La définition de la charité a beaucoup évolué à travers les âges. Alors qu’au Moyen Âge elle représentait l’amour de Dieu et de son prochain, la charité désigne aujourd’hui tout acte de bonté envers une personne ou un groupe. Le geste va du don d’argent au bénévolat dans une association mais nous verrons que si la démarche est principalement altruiste, ce n’est pas toujours le cas. En France, le Téléthon et les Enfoirés permettent à deux associations (respectivement AFM et Les Restos du cœur) d’avoir une portée bien plus grande par la diffusion de leurs événements à la télévision. Mais qu’en est-il d’internet et du monde vidéo-ludique ? Quels moyens ont les organismes pour avoir encore plus de portée sur le Web ou dans le monde du jeu vidéo ? C’est ce que nous allons découvrir ensemble.

Depuis Quand ?

[caption id="attachment_4122" align="alignright" width="204"] Logo d'Humble Bundle[/caption]

Alors que les associations répètent les campagnes à succès à la télévision depuis 1989, nous avons dû attendre 2010 pour voir des évènements caritatifs dans le paysage vidéo-ludique international. Cette année-là, Humble Bundle, un site permettant d’acheter des jeux pour la charité est créé. Il propose aux joueurs de répartir le bénéfice de la vente entre le développeur, une association et le site d’Humble Bundle. Apprécié parmi la communauté pour ses petits prix sur les jeux, Humble Bundle a récolté plus de 127 millions de dollars pour des associations depuis sa création.

Sur le même principe, c’est Athene qui lance le bal en France en créant la plateforme Gaming for Good en 2013 pour aider l’association Save The Children. De la même manière, il propose aux développeurs de donner leurs jeux et de laisser les profits à l’association. Mais Athene ne s’arrêtera pas à cette plateforme. En 2013, il lance un stream caritatif avec l’aide de ZeratoR et ils réunissent ensemble plus de 5000$ pour les enfants d’Indonésie. En juin 2014, Athene a déjà réussi à récolter plus de 15 millions de dollars pour l’association Save The Children.

[caption id="attachment_4120" align="alignleft" width="205"] Infographie du Z-Event[/caption]

Il décide de retenter l’expérience en 2014 avec ZeratoR et toute l’équipe de streamers d’Eclypsia. En 30 heures de live sur une TV unique, ils récoltèrent plus de 21.000$ de dons. Deux ans plus tard, Athene lance un appel à l’aide suite à une sécheresse intense en Éthiopie. Plus de 250 streamers répondront à l’appel à travers le monde. ZeratoR fut encore une fois à la tête de la mobilisation française. Il a réussi à réunir 16 streamers pour 34 heures de live et cette fois c’est plus de 170.000€ de récupéré avec un pic à 58.000 spectateurs. En France, c’est la première fois qu’un stream caritatif arrive à faire de tels résultats ; à tel point que Athene lui-même fut surpris et est venu remercier ZeratoR en live. Au total, les 250 diffuseurs auront cumulé plus de 390.000$ pour l’association.

En 2017, ZeratoR lance le Z-Event au profit de la Croix Rouge. Malgré le fait qu’il soit prévu plusieurs mois à l’avance, le stream commença quelques jours seulement après le passage de l’ouragan Irma. Les 30 streamers présents ont réussi à réunir plus de 487.000€ avec un pic d’audience à 109.000 spectateurs. Le succès fut tellement important que Jean-Jacques Eledjam, Président de la Croix Rouge française, fit le déplacement depuis Paris jusqu’à Montpellier pour remercier en personne les streamers et les donateurs. L’évènement eu tellement de bonnes retombées médiatiques sur les chaînes d’information, que le président de la République actuel, Emmanuel Macron, félicita le geste fait par tous les membres du Z-Event sur Twitter.

 

La recette du succès ?

ZeratoR n’est pas le seul à faire ce genre d’actions sur la scène française. De nombreux youtubeurs et streamers font des petits streams caritatifs pour une association qui leur tient à cœur. Récemment Alpha Cast a lancé un appel aux dons pour la BCRF (The Breast Cancer Research Foundation) et a réussi à réunir plus de 10.000€ en une soirée. De son côté le youtubeur Mahdi Ba récolta 1.200€ en à peine 2 heures pour l’hôpital St-Justine qui s’occupe d’enfants malades. Même si ces actions peuvent paraître anodines à côté des évènements précédemment cités, ils sont très importants pour les petites associations. Ces dernières ne sont pas assez développées pour avoir une émission dédiée à la télévision, et les streams organisés par certaines communautés leurs permettent d’avoir une portée et des dons plus importants.

[caption id="attachment_4121" align="alignright" width="146"] Logo du Desert Bus[/caption]

Et parfois, le jeu n’est qu’un prétexte pour se retrouver et passer un bon moment. C’est le cas de l’évènement Desert Bus de l’Espoir qui chaque année, réunit des personnalités autour du jeu Desert Bus. Ce dernier est souvent considéré comme le jeu le plus ennuyant de l’histoire, car le principe est de conduire tout droit dans un désert pendant huit heures entre Tucson et Las Vegas et quand le trajet est terminé, le joueur peut faire demi-tour et repartir pour huit heures. Dans cet exemple, le jeu n’est qu’une excuse pour discuter de tous sujets avec les personnes présentes et le t’chat. L’année dernière, l’évènement avait duré 3 jours et l’association Secours Populaire Français a reçu plus de 40.000€ de dons. Mais ce stream n’est pas une idée originale des français. Il existe depuis 2007 aux U.S.A. et sur le même principe, ils ont réussi à réunir plus de 3.800.000$ dont 700.000$ en 2016.       

Et ce n’est pas le coup d’essai des Américains en termes de streams caritatifs. Un des plus connus est Games Done Quick avec leurs deux évènements annuels : Awesome Games Done Quick et Summer Games Done Quick. Le principe est que des streamers du monde entier doivent s’échanger leur manette pendant une semaine de speedrun. Les joueurs n’ont qu’un seul but lorsqu’ils commencent à jouer : finir le jeu le plus rapidement possible. Très populaire par les joueurs qui aiment regarder leurs jeux préférés être ravagés par des experts, ils récoltèrent l’année dernière plus de 200.000 spectateurs simultanés pour un total de 2.295.000$ de donations. Sur tous ces évènements jusqu’à aujourd’hui, les marathons de Games Done Quick auront récolté plus de 12 millions de dollars.

[caption id="attachment_4163" align="alignleft" width="272"] Publicité utilisée lors de l'événement #charity de Twitch[/caption]

Aussi, les Youtubeurs français ne sont pas les seuls à faire des lives pour la charité. Par exemple, Jacksepticeye lance presque tous les mois des streams caritatifs envers une cause qui le touche. Sur le mois de janvier, il a réuni plus de 200.000$ pour American Foundation for Suicide Prevention. Il a répété l’opération en février où il a récolté 110.000$ pour une association qui lutte contre la dépression et la bipolarité. Récemment, il a levé plus de 150.000 pour GameChanger, qui vient en aide aux enfants hospitalisés.

Récemment, même la plateforme Twitch a lancé un appel aux dons. En décembre 2017, Twitch proposait d’offrir des cheers à n’importe quel streamer en utilisant le #charity. Le streamer a reçu le montant habituel de la donation mais la plateforme offrait 2$ pour 1000 cheers à l’association Direct Relief, qui aide les populations touchées par la pauvreté ou les catastrophes naturelles.

Un don altruiste ?

Pour attirer encore plus de spectateurs et de donations, les organisateurs n’hésitent pas à donner des contreparties aux donateurs. C’est le cas de Games Done Quick et de Desert Bus qui offrent des jeux, des crafts, ou encore des goodies quand certains caps de donation sont dépassés.

C’est aussi la technique que le développeur et éditeur Blizzard Entertainment a décidé d’utiliser pour proposer aux joueurs de faire des dons. En échange d’un montant d’argent fixe, Blizzard propose un accessoire cosmétique unique pour un de ses jeux. Par exemple sur World of Warcraft, il était possible en 2014, d’acheter le Remontant d’Alterac, qui nous permettait d’avoir un joli petit Saint-Bernard comme mascotte. Sur ces ventes, Blizzard a reversé 50% des gains à la fondation Make A Wish qui a touché plus d’un million de dollars.    

Plus récemment, Blizzard a lancé une campagne pour aider la BRCF (The Breast Cancer Research Foundation) en créant le skin d'Ange Rose. Sur le même principe que la mascotte de WoW, il était disponible à l’achat pour 15€, mais cette fois ci, 100% des dons étaient reversés à la fondation, avec un don minimum de 250.000$. Mais pour cet événement, Blizzard ne s’est pas arrêté à ce skin. Le développeur a également mis en vente des T-shirts à l’effigie d'Ange et des streams caritatifs au profit de la BRCF ! Ainsi, 14 streamers dont Alpha Cast, ont lancé un stream pour soutenir la fondation, et 100% des dons ont été reversés.

 

[caption id="attachment_4126" align="aligncenter" width="479"] Le skin rose d'Ange pour la BRCF[/caption]

Et ce n’est pas la première fois que Blizzard met des objets physiques en vente pour la charité. En novembre 2017, ils ont mis en vente une peluche de Shadow : un petit renard violet ; au profit de la Croix Rouge. Aussi, tous les ans au moment de la BlizzCon, le développeur met en vente des œuvres uniques créées par les artistes de Blizzard. Les articles sont mis en vente aux enchères et profitent à l’association ChocChildren qui aide les enfants à recevoir des soins médicaux de qualité.

 

Les jeux vidéo attirent un public de plus en plus large et il est naturel que certains profitent de leur influence pour faire de bonnes actions. De plus en plus relayés par les médias de la télévision, ces évènements sont promis à un bel avenir. À force d’actions, l’image des joueurs change et les réactions des journalistes dans les médias généralistes sont de plus en plus positives. Et vous, que pensez-vous de ses actions ? Quelles associations aimeriez-vous voir davantage sur la scène vidéoludique ?

 

Si notre article vous a plu

Soutenez nous sur Tipee

Kiremya
Kiremya

Amateur de Rogue-like et de TCG. Fan d'horreur. Les ratons laveurs domineront l'Internet.