Ce que les jeux vidéo ont à nous apprendre sur la data visualisation

Ce que les jeux vidéo ont à nous apprendre sur la data visualisation

Ce que les jeux vidéo ont à nous apprendre sur la data visualisation

Qu’ont en commun SimCity, Civilization, RollerCoaster Tycoon, Assassin’s Creed Origins,  League of Legends et Overwatch ? Et bien en plus d’être des jeux vidéo, ils intègrent tous une forme de visualisation des données. Alors que certains ont intégré la visualisation de données depuis leurs débuts comme SimCity ou Civilisation, d’autres les ont récemment adoptés.

Qu'est-ce que la data visualisation ?

La data visualisation appelée aussi visualisation de données est une manière de communiquer des chiffres ou des informations brutes en les transformant en objets visuels comme des points, barres, courbes, graphiques, cartographies… Le tout en alliant fonctionnalités basiques et esthétisme, cela offre un gain de temps considérable dans la recherche et l’analyse des données.

Et les jeux vidéo fournissent une métaphore sur la manière de gérer certains des défis liés à la modélisation de visualisation de données efficaces. Afin de comprendre comment les concepts de jeux peuvent améliorer ces modèles, il faut d’abord comprendre quels sont les différents types de visualisation de données et quels jeux sont plus propices d’en avoir.

Quels sont les différents types de visualisation de données ?

Dans les jeux vidéo on retrouve plusieurs types de visualisation de données, comme des informations sur le statut des joueurs, mais aussi des visualisations de formation qui seront propre aux joueurs.

Information de statut

Tout d’abord les informations concernant le statut, qui va fournir des informations d’état sur les joueurs ou les personnages telles que la santé, le score, les points d’expérience…

L’objectif principal de ce type de visualisation est de permettre aux différents joueurs de prendre des décisions ou de donner aux joueurs des informations sur les éléments qui se sont déroulés.

On peut prendre pour exemple le jeu League of Legends :

En haut à gauche de l’écran, on retrouve les informations concernant l’adversaire avec ses points de vie restant, ses statistiques, ses objets ainsi que les bonus et les malus qui lui sont liés. On peut aussi voir son nombre de tués, morts et assistances ainsi que son nombre de sbires tués.
En haut à droite on retrouve le score principal, l’équipe bleue a tué huit adversaires tandis que l’équipe rouge en a tué quatre. Juste à côté se trouve le nombre de tués, morts et assistances du joueur avec son nombre de minions tués et le temps de la partie. Juste en dessous se trouve le nombre d’image par seconde et le ping.
En bas de l’écran on peut voir les statistiques du personnage, son niveau, ses attaques, ses objets, ainsi que ses bonus et malus.
Enfin, en bas à droite on observe la carte qui indique l’emplacement des alliés et des ennemis, mais aussi des minions, des objectifs etc.

Ce système permet aux joueurs d’avoir rapidement toutes les informations nécessaires à sa disposition pour pouvoir faire les meilleurs choix possibles.

Les visualisation d’état peuvent donc être ciblées sur le joueur comme dans un jeu solo par exemple, cachées des autres joueurs (asymétrie de l’information -comme dans Starcraft par exemple-) ou explicites comme dans les MMORPG. Elles ont un impact considérable sur la conception du jeu.

Visualisations de formation

Ces visualisations peuvent parfois utiliser des visualisations d’état, toutefois leur objectif est d’améliorer le gameplay. Les graphiques qui affichent le statut après la fin d’une partie constituent un exemple de visualisation de la formation. Cependant, seul un sous-ensemble de jeux intègre ces types de graphiques. Un exemple de ce type de visualisation peut être trouvé dans League of Legends après la fin d’un match. Après chaque partie, différents graphiques sont présentés pour montrer comment le jeu a progressé pour chaque joueur au fil du temps à travers différentes statistiques comme le nombre de dégâts infligés aux ennemis, de soins prodigués aux alliés ou encore de dégâts de tour pris.

On peut aussi prendre l’exemple de Starcraft 2, qui après chaque fin de partie va montrer comme le jeu a progressé selon différentes dimensions, telles que la taille de l’armée et son économie, pour le joueur.

Comment les jeux vidéos intègrent la visualisation de données ?

Les jeux ont tous des objectifs différents, qui vont influencer sur les types de visualisations qu’ils vont fournir. Le point commun de ces jeux c’est qu’ils vont tous utiliser une combinaison de types de visualisation de statut et de formation pour atteindre leurs objectifs.

Dans les jeux de tir (FPS) ou les jeux de stratégie en temps réel (RTS), il existe une très grande présence de visualisations de formation qui vous permet d’améliorer votre gameplay. Par exemple, si vous mourrez tout le temps le jeu n’est pas amusant, mais si vous gagnez en permanence il n’y a plus de challenge, et quelque part le joueur va perdre l’envie de jouer.
Autrement, tous les jeux utilisent certaines formes de visualisation d’état.

Par exemple, les jeux basés sur les compétences utilisent des visualisations d’état pour faciliter les décisions en jeu, mais ne sont pas là pour aider les joueurs. Le “brouillard de guerre” est une visualisation qui existe dans les RTS, les MOBA et jeux similaires qui vous permet de voir uniquement ce que vos unités et alliés peuvent voir.

Dans les MMORPG ou RPG, les progrès sont visibles en jeu et donnent la possibilité d’avoir un pouvoir de décision en passant par exemple par des arbres de compétences, comme dans Assassin’s Creed Origins ou bien Dragon Quest XI.

Conclusion

Ainsi les représentations de données ne manquent pas dans les jeux vidéo, et c’est grâce à ces représentations qui existent que l’on peut répondre à des problématiques présentes dans le domaine de la data visualisation, comment mettre en forme des données pour que cela soit intéressant et ludique tout en restant professionnel. Il existe un lien entre jeux vidéo et data visualisation : ils affichent tous deux des informations visuelles. En passant du temps à comprendre la relation entre les jeux vidéo et la visualisation de données, nous pouvons trouver des moyens d’adapter aux produits et à la conception de la visualisation de données les techniques de développement de jeux.

Si notre article vous a plu

Soutenez nous sur Tipee

Noëlie
Noëlie

Lorem ipsum