Geguri : Son entrée dans le Milieu Professionnel

Geguri : Son entrée dans le Milieu Professionnel

Geguri : Son entrée dans le Milieu Professionnel

Si vous suivez activement la communauté eSportive d’Overwatch, vous avez sans doute entendu parler d’elle. Il y a environ un an, une Zarya sur les serveurs coréens faisait des ravages in game. Des stats qui faisaient rêver certains, mais qui rendaient fous d’autres car oui, c’était une fille qui était derrière ces 80% de winrate (sur environ 400 parties jouées) et une moyenne de 6,31 KDA. Vous vous demandez certainement son pseudo ? Geguri, une jeune coréenne de 17 ans à l’époque qui dérangeait les professionnels de l’eSport du moment.

L'affaire Geguri / Blizzard Korea

Suite à sa qualification lors de la Nexus Cup, ses adversaires ont suspecté Geguri de tricherie. L’affaire s’est rapidement répandue sur Reddit par un certains Calycae. Ses adversaires ont donc pris contact avec Blizzard pour reporter des suspicions à son encontre (tricherie, hack etc). Deux joueurs professionnels ont également juré d’abandonner leurs carrières si elle n’était pas coupable, on peut voir ici une preuve du machisme omniprésent comme l’avait mentionné le site Insen. Blizzard Korea a démenti après plusieurs investigations que la joueuse coréenne était clean et que rien ne pouvait lui être reproché, seulement qu’elle était l'une des meilleurs Zarya du monde.

Insen, un réseau social coréen a décidé d’aider Geguri en diffusant un stream d’elle où elle prouvait au monde entier qu’elle était une excellente joueuse et qu’elle ne trichait pas. Par la suite, elle avouera qu’elle était encore assez touchée par cette histoire et qu’elle n’était pas au maximum de ses performances.

Et aujourd’hui ?

Alors vous vous demandez surement “oui mais pourquoi en reparler maintenant ?” Et bien il s'avère que Geguri est devenue la première joueuse professionnelle d’Overwatch en rejoignant l’équipe mixte ROX Orcas à jouer à l’APEX (aka la plus grande compétition coréenne de FPS organisée au monde).

Elle a fait ses débuts il y a quelques jours où elle a été vivement critiquée pour être une femme dans cet univers extrêmement masculin (surtout en Corée). Geguri a prouvé et prouve que les femmes peuvent avoir un très bon niveau et peuvent rivaliser avec des hommes dans ce milieu. Elle a cependant bien la tête sur les épaules et a déjà répondu à ses détracteurs dans le passé de façon intelligente.

Elle représente donc une avancée (encore mince mais présente) dans la démocratisation de l’eSport et à l’ouverture à la mixité.

Avis de Hajinsun (@hajinsuntv), spécialiste franco-coréenne de l’eSport :

"Je suis contente pour elle, cela montre qu'avec des efforts une fille peut intégrer une équipe professionnelle au même titre qu'un garçon. Elle sera beaucoup critiquée et elle l'est déjà pour son premier match à l'APEX juste parce que c'est une fille, ça illustre les problèmes de la Corée, ses internautes, le sexisme ambiant, mais c'est un problème beaucoup plus complexe. J'espère qu'elle sera un exemple pour toutes les filles dans le monde qui ont pour ambition de devenir PGM !"

On souhaite donc une belle carrière à Geguri qui ouvre désormais une porte dans le monde de l’eSport au féminin. N’hésitez pas à la suivre sur ses réseaux sociaux et découvrir son jeu extraordinaire avec Zarya.

Twitter de Geguri : https://twitter.com/geguri2
Chaîne Twitch de Geguri : https://www.twitch.tv/frog135

Si notre article vous a plu

Soutenez nous sur Tipee