La place du chien dans le jeu vidéo

La place du chien dans le jeu vidéo

La place du chien dans le jeu vidéo

Après avoir traité le sujet des poules dans le jeu vidéo, il faut maintenant s’attarder sur le cas de nos chers compagnons canins. Présents dans la vie de nombreuses personnes, ils sont naturellement devenus des figures emblématiques de certains jeux et se sont accaparé le cœur de beaucoup de joueurs. La plupart d’entre eux sont de simples PNJ avec lesquels le joueur peut interagir, mais d’autres servent de compagnons aux héros de jeux vidéo et accompagnent le joueur tout au long de son épopée.

Un personnage à part entière

Lorsque l’on pense à un personnage secondaire, on visualise souvent des individus avec lesquels notre héros interagit par le dialogue et qui lui permettent d’avancer dans son arc narratif. Il est parfois difficile d’imaginer des mécanismes identiques lorsque les interactions avec un personnage secondaire ne passent pas par le dialogue. Et pourtant…

Faisons tout d’abord un petit détour par le cinéma et parlons de Je suis une légende. Si vous n’avez pas vu le film, je vous invite à passer directement au paragraphe suivant, sous peine de vous gâcher le film. Robert Neville est le seul survivant sur une Terre dévastée par un virus ayant infecté la quasi-totalité de l’espèce humaine. Robert doit sa survie à son métabolisme, le rendant immunisé au virus, comme quelques autres individus sur Terre. Il est cependant accompagné de sa chienne Sam. Vers la fin du film, et suite à une incartade avec les infectés, celle-ci est affectée par le virus et Robert n’a d’autre choix que de la tuer de ses propres mains pour survivre. La mort de Sam est doublement tragique, car le spectateur perd un personnage d’un grande importance, par sa loyauté et sa sympathie. De même, le spectateur est triste pour Robert, qui perd sa seule source de réconfort dans un monde désormais vide de toute affection.

Sam et Robert dans un New York dévasté

Revenons-en aux jeux vidéo, de nombreux chiens se sont fait un nom dans la sphère vidéoludique. Tout d’abord, il y a Chop, Rottweiler adopté par Franklin dans GTA V. Celui-ci pourra vous suivre dans vos missions et attaquer toute personne qui vous a regardé de travers dans la rue. Il n’est pas tant indispensable à l’histoire, ni au personnage, mais plutôt un prétexte pour que les gens installent l’application iFruit, qui permet de s’occuper de Chop lorsque vous ne jouez pas à GTA V. Plus vous vous occupez de lui, plus il sera obéissant et vous pourrez faire plus de tours avec lui. Les deux exemples suivants sont très proches, il s’agit de Canigou, le berger allemand de l’unique survivant dans la série Fallout et de Bullet, le malinois qui accompagne Ellis tout au long de Blair Witch. Ces chiens sont de réels compagnons d’aventure pour les personnages qu’ils côtoient. Ils permettent aux joueurs d’avancer seuls dans leur histoire, au sens où toutes les actions qu’entreprend le joueur sont les siennes et ne résultent pas d’interventions extérieures. Le joueur joue son aventure, pas celles d’un groupe de personnage. Cependant, s’ils permettent au joueur de rester dans sa bulle, ils sont aussi présents en tant que soutien psychologique et rappellent au joueur qu’il aura toujours quelqu’un sur qui compter. Le dernier cas d’étude est Riley, dans Call Of Duty : Ghosts. Première chose à noter, son nom est inspiré du premier « Ghost » que l’on rencontre dans Modern Warfare 2, un bel hommage. Ensuite, il sera jouable à un moment donné dans la campagne de Ghosts, signe de son importance dans le récit. Ainsi, il est plus considéré comme un membre à part entière du groupe d’intervention et non un simple gadget utilisé dans des situations particulières.

Riley et son maître, Hesh, dans Call Of Duty : Ghosts

Une image positive

Dans la plupart des jeux, les chiens renvoient une image positive et sont protégés par le jeu. En effet, il est rarement possible de tuer un chien ou même de le blesser, contrairement aux poules de Zelda par exemple. Dans les jeux où il est possible de chasser et donc de tuer certaines espèces d’animaux, il est rare de trouver des chiens à l’état sauvage et de les chasser, même si des exceptions existent, comme dans les jeux Dragon Age. Ceux-ci ne sont trouvables que comme des animaux domestiques, inoffensif et affectueux. L’exemple parfait de cette volonté protectrice se trouve dans Minecraft, jeu dans lequel il est impossible de trouver des chiens à l’état sauvage. Vous ne trouverez que des loups, qu’il est possible d’apprivoiser et ceux-ci deviendront alors des chiens, recevant au passage un collier autour du cou. Vous disposez désormais d’un nouvel allié, en effet, celui s’attaquera sans réfléchir à tout ce qui vous voudra du mal, y compris à d’autres joueurs. Le message est clair, si le loup est sauvage et possiblement dangereux, le chien est loyal et un compagnon de valeur, qui vous suivra partout.

Un chien qui vient d'être apprivoisé sur Minecraft

Une prise de conscience par le jeu

Les jeux vidéos mettant en scène des chiens permettent aussi de faire prendre conscience aux gens de la loyauté et l’affection dont sont capables ces petites boules de poils. Ainsi, Nintendogs vous apprendra à prendre soin de votre protégé en le lavant régulièrement, en le nourrissant correctement et en l’emmenant se promener pour qu’il puisse se défouler. Cependant, prenez garde, il risque d’aller fouiller les poubelles, ce qui n’est ni bon pour lui, ni pour vous. Il aura aussi l’occasion de se sociabiliser avec d’autres chiens et même de vous ramener des objets inédits lors des promenades.
Les jeux cités précédemment ne sont pas en reste, car ils vous permettront de vous lier aux chiens au fur et à mesure qu’ils se lient d’amitié avec le personnage que vous incarnez. Cela permet de faire prendre conscience, que même si ce ne sont « que » des chiens, ils représentent une responsabilité pour quiconque s’occupe d’eux et méritent de recevoir l’affection qu’ils vous offrent. Même s’ils ne sont souvent que blessés, il est possible de perdre l’appui de notre compagnon lorsqu’une mission se déroule mal et ceci oblige le joueur à prendre ses responsabilités pour éviter que cela ne se reproduise. En effet, la mort du héros est un moyen de signifier l'échec de la mission au joueur, ce qui le détache de son impact émotionnel, mais la perte d’un compagnon ne signifie pas la fin de la mission, ce qui permet la pleine prise de conscience de la part du joueur.

 

Les chiens sont de véritables compagnons de vie, et c’est sans surprise que les jeux vidéo rendent hommage à ces bêtes en faisant d’eux les compagnons loyaux et affectueux qu’ils sont. Afin de leur rendre la pareille, il est possible de les chouchouter dans de nombreux jeux et ceux-ci sont répertoriés par le compte Twitter @CanYouPetTheDog. Et vous, quelle serait la place du chien dans votre jeu vidéo ?

 

 



https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_chiens_de_fiction
https://fallout.fandom.com/fr/wiki/Canigou_(Fallout_4)
https://blairwitch.fandom.com/wiki/Bullet
https://callofduty.fandom.com/wiki/Riley_(Ghosts)

Si notre article vous a plu

Soutenez nous sur Tipee

LuckyiD
LuckyiD

Force Wielder. Animus Enthusiast. Movie Fan. Science Lover.