L’achat compulsif de jeux vidéo : Comment l’éviter ?

L’achat compulsif de jeux vidéo : Comment l’éviter ?

L’achat compulsif de jeux vidéo : Comment l’éviter ?

Grand adepte de jeux indépendants, je compte plus de 150 jeux dans ma bibliothèque Steam. La majorité furent achetés en solde ou obtenus gratuitement, mais ils furent tous ajoutés à ma collection avec la volonté d’y jouer un jour. Pourtant, près de la moitié de mes jeux n’ont jamais été installés et je peux compter sur les doigts d’une main les jeux dont j’ai fini l’histoire entièrement. Qu’est ce qui nous pousse à acheter des jeux auxquels nous ne jouerons jamais ? Découvrons cela ensemble.

Intéressons nous d’abord à savoir pourquoi nous achetons des jeux. À la manière d’un concert ou d’un film, nous dépensons notre argent pour nous divertir, nous relaxer ou encore pour nous surpasser. Les jeux sont porteurs d’émotions qui nous poussent à revenir encore et encore pour revivre des moments forts ou agréables. Chaque achat de jeu est une prédiction du plaisir futur qu’il nous apportera par son histoire, son gameplay ou par le multijoueur. Cette prédiction est basée sur ce que l’on connaît des opus précédents, de la série ou encore de l’éditeur. Les souvenirs de plaisirs passés sur les jeux antérieurs de la série créent une sorte d’engouement (ou hype) qui procure une envie d’achat. Cette dernière peut aussi être renforcée par le visionnage de publicités, vidéos ou encore de streams. En effet, voir un autre joueur passer du bon temps sur un jeu peut nous donner envie de l’acheter afin de retrouver les mêmes émotions. Mais alors, pourquoi nous n’installons jamais certains jeux que nous achetons ?

Les raisons peuvent être multiples. L’une d’entre elle peut être que c’est un jeu de type RPG qui demande beaucoup de temps, mais le temps nous manque dans les semaines suivant l’achat. Il est également possible que le jeu soit plus difficile ou moins interactif qu’escompté et que l’on se lasse. Et c’est sur ce dernier point que de nombreux joueurs sont déçus de leurs achats. Les vidéastes et streamers sont très doués pour mettre un jeu en valeur en leur qualité d’animateur. Il n’est pas rare de trouver de très bonnes vidéos divertissantes sur des jeux dont le gameplay ou l’histoire laisse à désirer. De même, il est possible qu’un jeu qui parait très bon en multijoueur lors d’un stream se trouve être très vite lassant lorsque que l’on y joue seul. Un très bon exemple fut lors de la sortie de WoW Classic le mois dernier. Lors de la sortie, la hype créée par la publicité et les streams sur Twitch ont permis de doubler les abonnés du jeu. Mais beaucoup se sont rendus compte rapidement que le jeu n’est pas le même lorsque l’on monte son personnage avec un groupe (comme le font les streamers) et lorsque l’on est seul à taper des sangliers ; et de nombreux joueurs abandonnèrent l’idée de monter leur personnage niveau 60.

World of Warcraft Classic Demo Coming To BlizzCon | PC ...
Parfois, la nostalgie n'est pas suffisante pour trouver la motivation sur WoW Classic

Mais l’achat compulsif n’existe pas que pour les jeux. Il est présent pour tout objet matériel. Un achat compulsif peut se produire pour de nombreuses raisons. La première est que l’on pense que la possession nous rendra plus heureux qu’au moment présent. La jalousie de la possession par autrui de l’objet désiré ou la volonté d’impressionner quelqu’un peut aussi influencer nos achats. Attention aussi aux publicités anticipées pour les sorties de jeux, elles peuvent être très alléchantes mais comportent souvent la mention «Cinématiques non tirées du jeu». Malgré nous, nous sommes très influençables par la publicité et elle est à l’origine d’une grande partie de nos achats.


De nombreux joueurs furent déçus lors de la sortie de No Man's Sky.

Pour éviter les achats compulsifs, il est important de prendre le temps de réfléchir à nos besoins. Prenez le temps de lister ce que vous aimez dans le jeu et comment vous y jouerez une fois celui-ci en votre possession. Aussi, méfiez-vous des soldes qui sont très attirantes, elles sont faites pour ça. Lors de promotions, de nombreuses personnes dépensent de l’argent sur des jeux qu’elles n’auraient pas achetés au prix fort et n’y jouent jamais. Le fait que vous jouiez aux jeux ou non importe peu pour les publicitaires et les éditeurs, tant que vous achetez leurs produits. Privilégiez ceux auxquels vous êtes sûrs de jouer, quitte à les acheter les uns après les autres pour vous y investir correctement.

Mais dans certains cas, c’est un choix d’acheter des jeux dont on sait qu’ils prendront la poussière. C’est le cas des collectionneurs qui possèdent des jeux juste pour le plaisir de la collection ou encore des joueurs qui achètent un jeu juste pour soutenir un développeur ou un éditeur qu’ils apprécient, et ce, même si le jeu ne leur plait pas. Et vous, possédez-vous des jeux que vous n’avez jamais lancés ? Pour quelles raisons ?


Sources

Quora. com, Why do we buy things that we don't need?, Nehal Sanghvi, 2014

becomingminimalist.com, 7 Reasons We Buy More Stuff Than We Need, Joshua Becker, 2014

simplicityrelished.com, 7 Reasons We Buy Things We Don’t Need, Daisy, 2015

mmo-population.com, MMO Game Data for World of Warcraft
 

Si notre article vous a plu

Soutenez nous sur Tipee