Les jeux cross-platform

Les jeux cross-platform

Les jeux cross-platform

Il y a quelques années, le fait de pouvoir jouer au même jeu en ligne avec ses amis, mais depuis différentes plateformes de jeu semblait complètement impossible. Entre guerres des consoles et exclusivités en tout genre, cela semblait compliqué de pouvoir trouver un terrain d’entente pour démocratiser le jeu multijoueur depuis des machines différentes. 

Diviser pour mieux régner

Lorsque Sony et Microsoft se sont mutuellement lancés dans la fameuse guerre des consoles avec la PlayStation 3 et la Xbox 360, ils ont créé une faille entre les joueurs. 

En effet, jouer au même jeu que votre ami ne signifiait pas nécessairement que vous pouviez jouer ensemble en ligne. L’exclusivité multijoueur sur les plateformes a longtemps été un facteur de division empêchant aux utilisateurs de se connecter et de partager les jeux qu’ils aiment, constituant non seulement un mur physique entre les joueurs sur différents serveurs, mais également un mur symbolique qui a provoqué la division entre les fidèles de la marque.

Actuellement, il est possible de jouer à des jeux multijoueurs grâce à :
- vos PC (bien que les configurations peuvent varier d’une machine à une autre) ou mac, 
- vos smartphones (android ou iOS)
- Sony (avec les différentes PlayStation), 
- Microsoft (et ses Xbox entre autres) ou bien, 
- Nintendo (avec la Switch dernièrement). 

Basiquement, vous êtes censés avoir la même expérience quelque soit l’appareil sur lequel vous jouez. Mais, si vous souhaitez jouer en multijoueur, c’est là que les choses se compliquent. 

Ainsi, les joueurs utilisant une Xbox One S ou One X, ont eu l’occasion de lire que de nombreux titres populaires sont compatibles avec les versions PC. Les joueurs ont donc l’occasion de jouer en mode multijoueur entre vous depuis ces différentes machines.

Sony, quant à eux, ont longtemps été réticents à l’idée d’ouvrir leur console au cross-platform play. Et ce pour plusieurs raisons qu’on évoquera plus tard. Toutefois, cela a changé depuis l’arrivée en force d’un jeu connu de tous : Fortnite.

Jouer partout, au même jeu avec n’importe qui

Le cross-platform play, ou encore multi-plateformes en français, est un terme utilisé pour décrire un titre de jeu vidéo qui permet aux joueurs de jouer simultanément les uns avec les autres en utilisant différentes plateformes ou différents appareils.

Ce n’est pas une idée récente puisqu’avant la fermeture du Connexion WiFi Nintendo, il était possible d’utiliser sa Nintendo DS et le jeu Animal Crossing Wild World pour rejoindre un ami sur la Wii dans le jeu Animal Crossing Let’s Go to the City que ce soit pour visiter la ville de l’un ou l’autre, pour échanger des objets ou bien tout simplement pour transférer vos personnages d’un jeu à un autre. Ou bien encore League of Legends qui propose aux joueurs PC et mac de s’affronter (pareil pour Steam et GOG). Ou encore Hearthstone et Shadowverse proposant aux joueurs de jouer sur mobile et d’affronter des joueurs PC et/ou mobile.

Il existe aussi un système de cross-save. Le principe est quasiment le même, à la différence où c’est la sauvegarde d’un jeu qui se promène d’une console à une autre. On commence sa partie sur son PC, puis on la sauvegarde pour la reprendre sur sa Nintendo Switch à l’endroit exact où on l’a laissé !

Le cas Fortnite

Il y a un jeu qui est arrivé dans l’écosystème vidéoludique et qui a de suite fait parler de lui pour toutes les raisons possibles du monde : Fortnite. Lancé lors de l’été 2017, Fortnite est à la base un jeu de survie coopératif payant. Toutefois, Epic Games a lancé une version gratuite sur le principe des battle royales. Le jeu a connu un tel succès, qu’en Novembre 2018, Epic Games a annoncé que Fornite : Battle Royale avait atteint les 200 millions de joueurs inscrits. 

D’ailleurs, lors de sa sortie, Fortnite était disponible sur PC, PlayStation 4 et Xbox One. Bien que les utilisateurs de PlayStation et de Xbox aient pu jouer contre ou faire équipe avec des joueurs sur PC, ils n'ont pas été en mesure de jouer les uns contre les autres. En fait, si vous avez créé un compte Epic Games sur l'une ou l'autre console, vous ne pouviez pas utiliser ce même compte sur PC pour jouer avec ou contre les utilisateurs de la console concurrente. Le plus grand jeu au monde, qui touche des millions de personnes dans le monde, est désormais segmenté essentiellement en deux mondes : PlayStation et Xbox.

Mais ! Début 2018, une version iOS du jeu sort sur les appareils d’Apple, permettant aux joueurs de jouer contre ou avec leurs camarades sur d’autres consoles. En été 2019, c’est au tour de Nintendo de faire une annonce : Fornite arrive sur Switch et les joueurs pourront affronter ceux jouant sur un PC ou une Xbox ! (Mais c’est aussi du cas du jeu Minecraft qui sera annoncé par la même occasion au travers de cette même campagne de promotion). 

Survivre ensemble. Affiche de promotion du cross-platform play entre les consoles Xbox One et Nintendo Switch.

Toutefois, Sony s’est retrouvé en marge du cross-platform play pour privilégier la qualité de l’expérience utilisateur,ais aussi pour des raisons financières. En s’ouvrant au cross-platform play, Sony ne voulait pas que les clients achètent des consoles Microsoft Xbox, puis rentrent chez eux et prennent de la bande passante sur les serveurs Sony PlayStation. La société est restée fidèle à sa position de silo pendant des années, jusqu'à ce que la pression des joueurs (principalement des joueurs de Fortnite) mais aussi des concurrents Microsoft et Nintendo soit trop forte pour être ignorée.  

C’est d’ailleurs pour ça que vous pouvez maintenant jouer à des jeux tels que Dauntless, Fortnite, Rocket League, Minecraft, PUBG et pleins d’autres sur différents supports avec des joueurs de PS4, Xbox One, mobile et PC par exemple. 

Pourquoi ça a mis autant de temps à arriver ? 

Si cette façon de jouer est intéressante pour les joueurs, on peut se demander pourquoi elle a mis autant de temps à arriver et à se démocratiser. 

Principalement pour des raisons économiques. En effet, autoriser le cross-platform play diminue les revenus des consoles. S’ouvrir au multi-plateforme c’est un peu comme “autoriser” les joueurs à aller voir ailleurs tout en jouant au même jeu. Mais à côté de cela, on peut aussi prendre en compte les contraintes techniques. Alors certes, depuis quelques années maintenant, il est plus simple et plus rapide de créer un jeu vidéo pouvant être utilisé sur plusieurs consoles comme en témoigne les jeux cross-platform existants. Mais il ne faut pas non plus oublier que derrière les jeux, il y a des personnes, et qu’il ne faut pas encourager les méthodes pouvant nuire à leur santé mentale et physique. Mais il ne faut pas oublier que le cross-platform existait déjà entre les consoles d’un même fabricant (comme Nintendo avec la Nintendo DS et la Wii par exemple), simplement pas au sens où on l’entend aujourd’hui. 

D’autre part, c’est aussi pour des raisons liés à la triche. En effet, certains joueurs peuvent être avantagé en jouant sur console ou bien sur PC en fonction des jeux. Et lorsqu’il s’agit de jeux compétitifs, ce n’est pas forcément une bonne idée. C’est pour cela d’ailleurs que League of Legends, qui a annoncé une version mobile de la Faille de l’Invocateur, ne proposera pas ce jeu en cross-platform play avec la version PC (mais peut toutefois le proposer pour TeamFight Tactis et Legends of Runeterra qui demandent un peu moins de réflexe).

En conclusion, les jeux cross-platform ont “révolutionné” les usages. Sony qui pendant longtemps avait refusé de s’ouvrir à ce système a dû céder sous la pression des joueurs tout en voyant la concurrence gagner du terrain. Les joueurs ont la possibilité de jouer avec leurs amis depuis différentes consoles et même de garder leur avancement sur un même jeu. 


Sources :

https://www.techradar.com/news/10-cross-play-games-to-play-across-ps4-xbox-one-pc-and-nintendo-switch
http://underscoopfire.com/which-video-game-titles-could-benefit-from-going-cross-platform/

 

Si notre article vous a plu

Soutenez nous sur Tipee

Noëlie
Noëlie

Lorem ipsum