LEC Spring Split 2020 : les 10 champions phares

LEC Spring Split 2020 : les 10 champions phares

LEC Spring Split 2020 : les 10 champions phares

Dans cet article, nous n’allons pas parler du classement actuel des équipes en tête du Spring Split de la LEC, mais de quelque chose de plus original : quels sont les champions les plus sélectionnés et les plus bannis. Nous allons nous concentrer sur 10 champions en particulier, sur les 30 dernières games, ce qui correspond aux trois premières semaines de compétition. La 4e vient de se terminer hier, mais nous avons voulu nous concentrer sur 30 games au lieu de 40. Vous voulez découvrir quels sont les champions les plus “meta” ? Réponse juste en dessous, suivie des témoignages de joueurs LEC, comme Perkz et Mikyx des G2 Esports.

Champions les plus bannis

Pendant la draft, les joueurs commencent par ban des champions qu’ils ne veulent absolument pas combattre pendant leur partie. Voici donc les champions les plus bannis, sur un total de 30 games.

Icône

Champion

Nombre de bans

 

Akali

 

30

 

Pantheon

 

18

 

Syndra

 

17

 

Rumble

 

14

 

Qiyana

 

13

 

Aphelios

 

13

 

Jarvan

 

13

 

Sett

 

13

 

Lucian

 

12

 

Leblanc

 

12

 

Champions les plus joués par lane

Après la phase des trois premiers bans, on peut passer aux premiers picks et on vous a mis dans chaque tableau les trois champions les plus populaires, lane par lane.

 

Toplane

 

Aatrox

 

13

 

Ornn

 

11

 

Gangplank

 

9

 

 

Jungle

 

Gragas

 

15

 

Lee Sin

 

13

 

Jarvan

 

11

 

 

Midlane

 

Leblanc

 

12

 

Qiyana

 

5

 

Diana

 

5

 

 

ADC

 

Senna

 

16

 

Aphelios

 

15

 

Miss Fortune

 

13

 

 

Support

 

Braum

 

19

 

Nautilus

 

14

 

Rakan

 

10

Au total durant ces 3 semaines : 62 champions différents ont été joués, sur 148 champions disponibles dans le jeu. Vous avez donc un aperçu global de cette meta du Spring Split des championnats d’Europe et c’est déjà bien, mais une explication est encore mieux. D’autant plus que nous avons les témoignages de deux joueurs : Mikyx et Perkz au sujet de leur lane respective, soit Midlane et Support.

Point de vue de Mikyx :

1. Pour quelles raisons Akali est-elle perma ban ?

Parce qu’elle est impossible à battre, il y a très peu de counters possibles, elle est beaucoup trop OP.

2. Peux-tu expliquer pourquoi Braum, Nautilus et Rakan sont les champions les plus joués en Support ?

Quand tu ne sais pas encore quel champion sera en face, ce sont les supports les plus forts dans ce genre de situation. Ils peuvent presque tout contrer, c’est facile de s’adapter avec eux.

3. Avec les nouveaux items Support, penses-tu que cette saison 2020 est faite pour ton rôle ? Que c’est le retour des Supports puissants ?

Je ne pense pas, mais en tout cas c’est un changement assez cool par rapport à l’année dernière. Le rôle est moins passif qu’avant, plus de possibilités.

4. Pendant ces semaines passées de LEC, quel duo a été le plus puissant en botlane ?

Je ne sais pas, ils sont tous différents, chaque combinaison change de l’une à l’autre. Aucun duo ne ressort du lot.

5. Si tu pouvais choisir 3 mots pour décrire le playstyle de Perkz et Caps en ADC, lesquels tu choisirais ?

Pour Perkz : communicatif, affirmé, doué, et pour Caps : fou, innovant et bon.

Un grand merci à lui pour ses réponses et son temps, maintenant nous passons à l’avis de Perkz, passé d’ADC à midlaner.

L’avis de Perkz :

Streamant assez régulièrement et ouvert aux questions, il nous a donné son avis au sujet d’Akali, champion le moins voulu en game pendant ces semaines passées. 30 fois ban en 30 games, pas évident la pauvre..

1. Au sujet du nerf d’Akali dans le prochain Patch 10.3

Le nerf d’Akali est dégoûtant, c’est encore pire que le nerf du patch précédent. C’est toujours un pick jouable, mais j’ai l’impression que le champion devient faible, elle ne méritait pas un tel nerf (ce n’était visiblement pas l’avis du chat sur Twitch). Son Q spell devrait être légèrement plus long, mais en gardant le nerf pour ses dégâts qui sont trop hauts. Ils ont baissé ses dégâts, son Ulti et sa mobilité, tout en augmentant quelques petites statistiques à côté.

2. Akali perma ban

Akali peut faire de très bons plays, elle est mobile mais ses dégâts sont trop importants, et c’est pour ça que personne ne la veut en compétition. Avant son niveau 6, elle a une phase de lane assez safe et elle ne peut pas mourir si on la gank. Elle est OP en jeu pro, son invisibilité sous tourelle était vraiment trop quand elle a été créée. Le cooldown sur son Ult est trop long aussi, et c’est pour ça qu’elle se joue moins en SoloQ. Les joueurs veulent fight tout le temps, alors qu’en compétitif, tes mates vont jouer en fonction de ton Ulti et faire ce qui est bon pour toi.

3. Sur ses autres picks en midlane

Zoe : t’es pas obligé de la connaître à la perfection comme Leblanc par exemple, où là t’as besoin de plus de connaissances. Zoe est plus difficile à jouer, parce que tu dois savoir viser avec ses spells, savoir où ils vont aller.

Senna : je ne comprends pas pourquoi ils ne la jouent pas en Corée. C’est plus chill de jouer ADC parce que tu peux reporter la faute sur ton Jungler/Mid, une fois que t’as 3 items ça se joue bien la botlane.

Syndra : bonne à la fois en SoloQ et en compétition, Irelia est son pire matchup.

Conclusion

Vous savez maintenant quels sont les 10 champions les plus meta du Spring Split de la LEC 2020, et peut-être voudrez-vous les utiliser en ranked ! Cet article a pour but d’être clair et simple à comprendre, tout en donnant le maximum d’informations. Nous remercions encore bien évidemment aux joueurs d’avoir accepté de répondre aux questions, et surtout de pouvoir les partager ici.

A très vite dans la Faille !

 

Si notre article vous a plu

Soutenez nous sur Tipee