La réalité virtuelle et ses applications

La réalité virtuelle et ses applications

La réalité virtuelle et ses applications

La réalité virtuelle (VR pour Virtual Reality) a fait son arrivée il y a maintenant quelques années dans le monde du jeu vidéo et de l’audiovisuel. Son principal argument n’est autre que l’immersion totale proposée par le port d’un casque de réalité virtuelle. Ce genre de technologie a d’abord été développée pour le monde du divertissement, afin d’offrir à chacun la possibilité de jouer dans une immersion totale. Cependant, les applications médicales et curatives sont nombreuses et la démocratisation de cette technologie peut permettre d’équiper des cliniques ou des complexes médicaux à moindre coût afin d’aider à la rééducation par exemple. Enfin, comme toutes nouvelles technologies, elle embarque son lot de risques et de problèmes liés à son utilisation.

Opportunités curatives (sociales / médicales)

Lors d’épisodes douloureux provoqués par des maladies, des opérations médicales ou simplement dus à un alitement prolongé, il est parfois difficile de penser à autre chose qu’à la douleur. C’est pour ça que l’on se cherche des occupations : télévision, visites des proches, lecture en tout genre ou encore jeux vidéo. Il est parfois difficile de totalement déconnecter de la réalité et c’est là le principal avantage de la réalité virtuelle. Celle-ci vous permet de vous évader dans un autre monde, sans plus penser à votre situation, ou tout du moins de moins y prêter attention.

De plus, en se projetant dans un monde virtuel, on peut aussi s’exercer à résister à nos pulsions phobiques ou addictives. En étant mis en contact avec la source d’une addiction ou d’une phobie, il est possible de petit à petit raisonner ses phobies et d’exercer sa volonté à stopper son addiction. Un suivi doit tout de même être fait afin d’échelonner les exercices et de remplir les objectifs petit à petit, à la manière de soigner une allergie en ingérant en petites quantités l’allergène.

Parmi les maladies que la réalité virtuelle peut aider à identifier figurent Alzheimer et Parkinson. Des jeux confrontent le patient à différentes tests en tout genre afin de détecter les symptômes clés de ces maladies et de mettre en place au plus vite les traitements adéquats. Ainsi, le diagnostic peut se faire de manière ludique pour le patient et permet d’éviter des examens désagréables. Des jeux de sensibilisation, tel que A Walk Through Dementia sur ces maladies existent aussi pour les personnes entourant les patients, afin de créer un suivi compréhensif et de soutien en dehors des suivis médicaux.

Mais la réalité virtuelle ne s’arrête pas à permettre d’identifier des maladies, elle peut aider à les soigner. Ainsi, on peut aider les personnes en situation d’autisme, les personnes atteintes de paralysie et celles atteintes de douleurs fantômes. Les personnes atteintes de douleurs fantômes ont perdu un membre ou ont été amputées mais subissent toujours des maux à cause de ces membres fantômes. Par exemple, si vous perdez votre main, il arrive que vous ayez l’impression d’avoir toujours le poing serré, sans pouvoir décontracter vos muscles.

L’atout principal pour les personnes atteintes d’autisme, souvent des enfants, est d’offrir une alternative à l’isolement dont ils souffrent. Au travers de jeux et d’intrigues, aidés de la réalité virtuelle, ils se construisent un bout de paradis. Pour les personnes atteintes de paralysie, on les place dans la peau d’un avatar n’étant pas paralysé afin de simuler un corps en bonne santé et de tromper le cerveau afin qu’il puisse à nouveau stimuler les connexions nerveuses liées aux membres paralysés. Ainsi on arrive à guérir partiellement voire totalement la paralysie des patients. Dans le cas des douleurs fantômes, un procédé à été mis au point par le Professeur Ramachandran. L’idée est à nouveau de tromper le cerveau en lui faisant croire qu’un membre amputé ou paralysé se comporte correctement alors que ce qu’il perçoit est le reflet de l’autre membre dans un miroir.

Enfin, la réalité virtuelle permet aussi aux médecins et aux chirurgiens de s’entraîner et de se former en faisant face à des scénarios divers et variés mais totalement virtuels. Ainsi, il est possible de faire des exercices pratiques sans mettre en danger la vie de patients. Elle peut aussi être utilisée dans une branche de la chirurgie qui se développe petit à petit : la chirurgie à distance. Cela permet à n’importe quelle spécialiste d’opérer en direct à plusieurs milliers de kilomètres et dans de bonnes conditions. Cependant cette technique à ses limites technologiques (temps de réponse, forte connexion requise) et éthique. Est-il souhaitable de se faire opérer par un ordinateur piloté depuis l’autre bout du monde ?

La réalité virtuelle peut aussi permettre aux enfants de se faire vacciner ou de faire des piqûres simplement de façon ludique. Cela va leur permettre de combattre leur peur du médecin, notamment grâce à une mise en scène qui a été imaginée pour ressembler à un rituel d’intronisation. Au même moment le médecin peut alors faire la piqûre, ce qui rend l’expérience complètement immersive.

https://www.youtube.com/watch?v=P9JwAH0298w

Les apports de la VR au jeu vidéo

La réalité virtuelle permet aussi de pouvoir vivre des choses inédites, sans bouger de chez soi. Imaginez pouvoir faire un tour de course depuis le cockpit d’une Formule 1, de piloter un hélicoptère, un avion, ou encore voler à bord d’un X-Wing ! Autant de choses qui sont déjà possibles grâce à de nombreux jeux vidéo mais dont l’immersion et le réalisme ne font que rendre la chose encore plus folle. Ce qui est réellement neuf avec la réalité virtuelle c’est de passer d’un jeu à une réelle expérience, à une simulation du réel.

Lorsque vous êtes dans un cockpit d’avion de chasse, manette à la main, en faisant face à votre écran, vous ne vivez pas les mêmes émotions que si vous avez un casque de VR sur la tête, assis sur un siège avec un minimum de réponse dynamique et un véritable manche à balais entre les mains. Il n’est pas toujours facile de se convaincre que ce qui nous entoure est faux et que l’on porte un casque de VR et non un casque de pilote de chasse.

Dans un registre e-sportif, Sony serait en train de développer un système de VR permettant de suivre une compétition e-sport comme si vous y étiez. Les possibilités seraient diverses, comme pouvoir changer d’angle de vue à tout moment, pouvoir interagir avec des éléments de la salle, voire de s’immerger plus intensément dans le jeu présenté.

Risques sociaux et médicaux

Comme nous l’avons vu plus haut, la réalité virtuelle peut aider certaines personnes à sortir de l’isolement, mais une trop grande consommation de celle-ci peut aussi avoir des effet nuisibles. La réalité virtuelle peut faire perdre aux joueurs l’appétit pour le monde réelle, si son immersion dans un autre monde est réussie. En effet, il peut être difficile de revenir à notre quotidien lorsque l’on peut faire disparaître tous nos problèmes en enfilant un casque de VR. C’est un problème qui peut être exposé pour les jeux vidéo mais il est d’autant plus dangereux lorsque l’on parle de réalité virtuelle en supplément.

De plus, des soucis cliniques peuvent survenir lors d’utilisations prolongées. Nausées, pertes d'équilibre, désorientation. Il est donc important de faire des pauses et de faire passer sa santé en priorité numéro un devant toute autre envie de jeu. La plupart des ces maux sont causés par les dissonances perçues par le cerveau. En effet, notre cerveau n’apprécie pas trop quand des informations contradictoires décrivant le même phénomène arrivent jusqu’à lui. Cela peut arriver quand on touche un objet réel nous entourant alors que l’espace virtuel est vide ou à l’inverse, lorsque l‘on traverse un objet sans rien toucher. On peut aussi ressentir des effets lors d’interactions avec des objets qui possèdent intrinsèquement une masse mais que nous ne ressentons pas, la manette ne pouvant pas s’alourdir au gré du jeu. 

 

Ainsi, la réalité virtuelle possède de nombreuses applications, autant dans le domaine médical que dans le domaine pour lequel elle a été conçue : les jeux vidéo. Ses applications apportent de nouvelles formes de traitements et d'aides mais la réalité virtuelle n'est pas sans inconvénients. Pensez-vous que ce soit une technologie d'avenir ou simplement une mode éphémère ?

 


Sources :

https://www.presse-citron.net/sony-le-playstation-vr-bientot-utilise-pour-assister-virtuellement-aux-competitions-esport/
https://www.realite-virtuelle.com/realite-virtuelle-medecine-vr-soins-2906
https://en.wikipedia.org/wiki/Virtual_reality_sickness

Si notre article vous a plu

Soutenez nous sur Tipee

LuckyiD
LuckyiD

Force Wielder. Animus Enthusiast. Movie Fan. Science Lover.