Ces jeux qui ont sauvé mon année 2020

Ces jeux qui ont sauvé mon année 2020

Ces jeux qui ont sauvé mon année 2020

L’année 2020 n’a pas été des plus tendres avec tout le monde. Entre la pandémie mondiale, les (re)confinements, le télétravail, … Difficile d’y trouver son compte pour garder un bon équilibre de vie. À l’approche de la fin de l’année, beaucoup d’articles vont proposer une sélection des meilleurs jeux sortis en 2020. Personnellement, je préfère vous proposer une rétrospective des différents jeux qui ont “sauvé” mon année 2020. Je vous recommande également les 3 jeux indé pour néophytes confinés écrit par Céleste. 

Comme vous pourrez le constater, ce sont principalement des jeux de gestion / simulation qui sont dans ma rétrospective. Ces derniers me procurent un sentiment de contrôle qui est plus que bienvenu en cette période où tout nous échappe. 

Animal Crossing : New Horizons

Dites-vous que j’attendais tellement ce jeu que je l’ai commandé deux fois et que je me suis confinée avec la Nintendo Switch de mon copain étant donné que je n’ai pas la console. Je joue à Animal Crossing depuis Wild World sur Nintendo DS et j’ai continué sur 3DS avec New Leaf et sur mobile avec Pocket Camp. 

Je ne vais pas vous rappeler ce qu’est Animal Crossing et en quoi le jeu consiste, je vais simplement vous renvoyer à l’article suivant “Comprendre l’engouement autour d’Animal Crossing”. 

Ce jeu m’a permis de m’évader du monde réel, de penser uniquement à organiser ma petite île et à en faire un havre parfait. Vivre au rythme des jours et des saisons m’a permis de garder un sentiment de bien-être et de sérénité. Vous l’aurez compris, il s’agit d’un petit wholesome game pour faire passer le temps dans la bienveillance et la bonne humeur.

Graveyard Keeper

Alors on peut se dire que jouer à un jeu où l’on incarne un gardien de cimetière qui doit préparer et enterrer des cadavres, c’est glauque. Et vous auriez raison ! 

Pourtant, récupérer les cadavres, les préparer puis les enterrer me procure un sentiment d’apaisement, aussi improbable que cela puisse paraître. Ce que j’apprécie le plus dans ce jeu, c’est l’ensemble des choix moraux plus que limites qui sont finalement sans conséquence. 

Attention spoiler !
Lorsque vous préparez les cadavres pour les enterrer, vous pouvez récupérer de la chair qu’il vous suffit d’emballer dans du papier et d’y apposer un sceau royal pour la vendre au plus offrant. Vous pouvez également faire des burgers avec la chair et les vendre derrière à un stand. 

Au-delà de ça, le jeu ne donne pas beaucoup d’indications sur ce qu’il faut faire. Cela peut être très frustrant au tout début du jeu, mais c’est ce qui m’a aidé à mieux définir mes objectifs et à avancer dans l’histoire. 

Par exemple, pour valider une quête, je dois apporter 5 bouteilles de vin de qualité argent à un personnage non-jouable (PNJ). Pour obtenir ces bouteilles de vin, je peux soit faire mon propre vin avec du raisin que j’achète chez un PNJ, soit acheter directement les bouteilles chez un autre PNJ. Ce sont deux possibilités pour arriver au même résultat et pourtant les étapes et objectifs pour réaliser la quête sont complètement différentes et ne prennent pas forcément le même temps (il sera plus rapide d’acheter les bouteilles, mais cela coûtera plus d’argent que de faire mon propre vin). Cela me permet de prioriser les quêtes à faire en fonction de leur importance mais aussi de leur coût en temps et en argent. 

Ce sont tous ses aspects qui ont fait que j’ai passé beaucoup de temps sur ce jeu durant l’année 2020.

Two Point Hospital

Durant ce confinement, j’en ai profité pour jouer à des jeux de ma liste de jeux à jouer. Two Point Hospital en faisait partie. Et c’est typiquement le genre de jeux auquel je peux jouer durant des heures sans m’en rendre compte. J’ai beaucoup joué à Theme Hospital quand Origin a offert le jeu, et ayant passé de nombreuses heures dessus, il était normal que je me mette sur l’héritier moderne. Ce que j’apprécie énormément dans ce jeu c’est l’humour décalé entre sarcasme et mauvais jeu de mots.

Devoir soigner un maximum de personnes de maladie complètement absurdes (casserole coincée sur la tête, crise Elvis Presley, …) tout en gérant l’aspect financier de mon hôpital et faire en sorte que celui-ci soit “rentable”. Tout en remplissant les différents objectifs afin d’obtenir un maximum d’étoiles. Le jeu augmente en difficulté au fur et à mesure de l’avancement. Les DLC (downloadable content = contenus téléchargeables) apportent des nouveautés intéressantes. Dans l’un, nous devons démasquer des extraterrestres se faisant passer pour des humains, dans un autre, nous devons faire en sorte que notre hôpital soit éco-friendly tout en ayant de nouvelles maladies à soigner. 

Mais la particularité sympa de Two Point Hospital, c’est qu’il propose de remplir des objectifs en mode “multijoueur”. Afin de débloquer des objets spéciaux, vous avez la possibilité de rejoindre des objectifs, certaines missions seront réalisables en solo, toutefois certaines nécessiteront l’aide de vos amis qui possèdent le jeu, mais également le reste de la communauté même si vous ne les avez pas en ami.

Planet Zoo

Planet Zoo m’a été offert l’an dernier pour Noël. J’ai d’ailleurs écrit un article à propos de “ce que m’a appris Planet Zoo sur l’éthique et l’importance de l’éducation”.

Devoir m’occuper du bien-être des animaux tout en faisant en sorte que les visiteurs apprennent un maximum de choses en veillant à ne pas tomber financièrement dans le rouge m’a aidé pour me concentrer sur d’autres choses que ce qu’il se passait autour de moi.

En plus de l’aspect gestion, il y avait aussi tout l’aspect de conception du zoo, créer des enclos pour les rendre aussi réalistes que possible par rapport à l’environnement naturel de l’animal. 

Un DLC est également sorti le 8 décembre ainsi qu’une mise à jour gratuite. Cette mise à jour permet d’ajouter des éducateurs dans le zoo, qui répondront aux questions des visiteurs sur les animaux ou qui feront des petits talks (et ils pourront même lancer de la nourriture dans les enclos). Elle a aussi ajouté de nouveaux scénarios pour le mode carrière avec pas mal de petites nouveautés améliorant l’expérience de jeu. Le DLC, quant à lui, propose des animaux aquatiques (loutres géantes, manchot royal, tortues marines, phoques, et des caïmans nains). Ce qui a permis d’ajouter davantage de contenus et de façons de faire, mais également d’accentuer le côté importance de l’éducation que je mentionne dans un précédent article. 

 

Bien que ces jeux ne soient pas forcément des triples A, ce sont ceux sur lesquels je me suis le plus amusé durant cette année 2020. Ils m’ont appris beaucoup de choses que je peux appliquer dans ma vie de tous les jours et je dois dire que j’adore avoir cet aspect lorsque je joue. 


 

Si notre article vous a plu

Soutenez nous sur Tipee

Noëlie
Noëlie

Lorem ipsum